BELORADO

Refugio parroquial


Accueil

L'Association
Le Comité
Contacts
Liens (associations, gîtes, etc)

Association faîtière

Activités <===
Calendrier
Informations <===
Témoignages, Récits

Belorado

Le Chemin en Suisse
Hébergements
Autres chemins
Boite à idées

Iconographie
Librairie
Bibliothèque
Archives <===

BELORADO (Wikipedia)

Belorado est une commune située au nord de l'Espagne, dans la comarque de Montes de Oca, dans la Communauté autonome de Castille-et-León, province de Burgos. Située à 45 km à l'est de Burgos, Belorado est traversé par le río Tirón, affluent de l'Èbre. Sa population était de 2135 habitants en 2000.

Le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle passe par cette localité.

L'origine de Belorado est celte, comme le démontre l'archéologie.

C'était le passage naturel de la Vallée de l'Ebre vers la Meseta et pour le contrôler on a construit, au début de la Reconquista, le Château sur une colline au pied duquel on a transféré la population qui se trouvait à l'époque romaine l'autre côté de la rivière. Les rues du centre historique, étroites et tortueuses, avec des passages typiques dénotent la nombreuse population qui habitait dans ses murs. Aujourd'hui, du château il ne reste plus qu'un mur terreux depuis lequel on aperçoit un beau panorama.

L'apogée économique de Belorado a été précoce, début du Moyen Âge, au croisement de chemins entre la vallée agricole et la montagne d'élevage, entre les royaumes de Castille et de Navarre qui favorisaient la ville pour l'attirer.
Au Xe siècle, le premier comte de Castille indépendant, en remerciement aux habitants de Belorado qui l'ont libéré du Roi de Navarre qui le détenait prisonnier (comme le dit le poème de Fernán González), il accorda à la ville le privilège de tenir un marché le lundi, coutume qui anime toujours la Plaza Mayor.

L'église Santa Maria.
Riche en souvenirs jacquaires, un Saint-Jacques pèlerin et, au-dessus, un Saint-Jacques Matamoros figurent sur le retable Renaissance sculpté dans la pierre. Deux bas-reliefs narrent son martyre et l'un de ses miracles.
Près du maître-autel, se trouve une Vierge assise du XIIe siècle. On remarque aussi sur l'autel latéral une Sainte Famille et un Christ entre les deux larrons, belle œuvre en ivoire.

L'Ermitage de Santa Maria de Belén (Bethléem).
Avec son clocher-mur à trois pointes, sur l'emplacement d'un ancien hôpital mentionné en 1175 et reconstruit au XVIIIe siècle.

L'hôpital Saint-Lazare.
Il se trouvait à la sortie, dont la chapelle conserve un Christ gothique du XIVe siècle, entouré d'ex-voto qui célèbrent ses faveurs. Le plus curieux est la peau d'un grand serpent dont saint Lazare protégea un pèlerin...

Voir les galeries d'images des fêtes à Belorado en cliquant sur : Fête au village 2004 et Fête patronale 2006