BELORADO

Refugio parroquial


Accueil

L'Association
Le Comité
Contacts
Liens (associations, gîtes, etc)

Association faîtière

Activités <===
Calendrier
Informations <===
Témoignages, Récits

Belorado

Le Chemin en Suisse
Hébergements
Autres chemins
Boite à idées

Iconographie
Librairie
Bibliothèque
Archives <===

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016 - Belorado - (presque) comme neuf !

Lors de la dernière assemblée générale du 12 mars à Locarno, Wolfgang Sieber a présenté la rénovation de "notre" gîte de Belorado. Tout vient à point pour qui sait attendre - pourrait-on dire. L'auberge est ouverte depuis le 16 avril avec Murielle Favre et Hanna Baumann comme premières hospitalières, qui ont l'honneur et le plaisir de présenter l'auberge rénovée aux pèlerins et de s'en occuper.

1. Albergue Parroquial de Peregrinos - Refuge paroissial des pèlerins attenant à l'église

2. Hall d'entrée

Quoi de neuf ?

L'entrée a été rénovée et considérablement améliorée (marches rehaussées). L'ancien escalier en bois conduisant aux dortoirs a été remplacé par un escalier métallique. Le sol des dortoirs a été recouvert de vinyle, les lampes à incandescence remplacées par des tubes-LED et la grille de la fenêtre enlevée, la fenêtre servant maintenant de nouvelle sortie de secours. Au rez-de-chaussée, des cabines de douche ont été créées, ce qui devrait faciliter le travail des hospitaliers et hospitalières. De plus l'aération a été améliorée. Enfin, grâce au don d'un pèlerin, on a pu mettre en place un frigo pour les hospitaliers, ce qui permet de laisser l'autre frigo aux pèlerins. Toute l'auberge a été repeinte et se présente maintenant dans un état impeccable.

3. Cuisine et réfectoire

 

 

4. Cabine de douche

5. Une chambre

 

C'est une grande joie de pouvoir offrir maintenant une auberge particulièrement attractive, tant aux pèlerins qu'aux hospitaliers. Bien entendu, le charme tout particulier de " notre " auberge a été maintenu. Chez nous, il n'y a pas de Wifi ni de télévision, pas de machine à laver ni de sécheur, pas de marmite à pression ni de micro-ondes, pas de salle de bain ni de jacuzzi… Ces commodités, le pèlerin doit les chercher ailleurs. Ce que l'auberge paroissiale offre, c'est une grande convivialité, une ambiance dans laquelle vous vous sentez bien, dans laquelle vous pouvez vous reposer et avoir des conversations: une vraie auberge de pèlerins, donc.
   
trad. Bernard Favre